Vigilance et clairvoyance !

luchon maillot pour la vie

Le suffrage universel ne dispense pas, une fois les élections passées, de suivre au plus près, les décisions des élus locaux. Si les décisions paraissent préjudiciables à la collectivité il est du devoir du citoyen de les contester par tout moyen légal.

Ce fut le cas le 20 janvier 2012 lorsque le Conseil Municipal de Bagnères de Luchon, décida d'autoriser M. le Maire à se porter CAUTION SOLIDAIRE d'un emprunt de 1,2 millions d'euros contracté, auprès du Crédit Agricole, par l'association « un maillot pour la vie », pour l'achat des 2/3 de l'Institut Saint Hélène.

Michel Cadet membre de l'ALVA ( association dont l'un des buts est la défense du contribuable) étudia les tenants et les aboutissants de cet engagement. Il s'avéra, d'une part que l'association « un maillot pour la vie » , à la date de l'achat était endettée déjà de 42.000 euros ,que son action d'intérêt général, indispensable pour justifier l'engagement de la mairie, cachait en fait une entreprise strictement commerciale d'hôtellerie restauration ; d'autre part la commune de Bagnères de Luchon a méconnu, en se portant caution solidaire pour 100% de la somme, les dispositifs du code général des collectivités qui limite la garantie à 50% »

Il s'agissait donc d'une opération à haut risque , illégale, sans aucune contre partie en cas de remboursement : la commune ne serait pas devenue pour autant propriétaire !

Dans ces conditions Michel Cadet a déposé auprès du Tribunal Administratif de Toulouse une requête en annulation de la décision du Conseil Municipal de Bagnères de Luchon du 12 janvier 2012 portant sur cette caution solidaire.

Le temps a passé et le 1er septembre 2015 le tribunal administratif décide d' ANNULER la délibération du conseil municipal.

Cette annulation est particulièrement opportune car tous les Luchonnais ont appris qu'en mars 2015 l'association « un maillot pour la vie », suite à cette opération commerciale, était en faillite et en redressement ! Cette déconvenue a fait dire à M. le Maire :  « j'ai vraiment le sentiment d'avoir été promené » (La dépêche de mars 2015)

Sans cette décision d'annulation, ce sont les contribuables Luchonnais qui auraient remboursé 1,2 million d'euros plus les intérêts au Crédit Agricole !!

Comme quoi la VIGILANCE et la CLAIRVOYANCE citoyenne peuvent être utile à toute la collectivité.

Toutefois que penser de la légèreté avec laquelle la Municipalité engage l'argent du contribuable ? Espérons que seule la perspective d'une action louable en soi « accueillir des enfants malades » ait anesthésié chez tous les membres du Conseil Municipal la capacité d' étudier correctement le dossier…

Michel Cadet

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

ARTICLES

La Vierge de Montauban de Luchon à l'honneur !

La Vierge de Montauban de Luchon à l'honneur !

22 août 2019 |  1 commentaire |  

Avec l’autorisation et l’aide de la mairie de Montauban de Luchon, Notre association, l’association Luchon Vallées Avenir, a entièrement pris en...


11 juillet 2019 |  0 commentaire |  ,

La décapitation des statues du monument des 3 maréchaux à Saint-Gaudens, Foch, Joffre et Gallieni a ému les habitants du Comminges.  ...

Tout afficher