La renouée du Japon à Luchon.

 ,

renouee-luchon
Dans la nature les plantes jouent toutes un rôle bon ou discutable…En passant devant le Supermarché Casino, Avenue du Maréchal Foch, on peut découvrir une plante indiscutablement invasive qui est en train, tranquillement mais avec une force étonnante, de démolir le mur bordant la rivière.
Observez ces tiges vertes menues qui apparaissent entre les pierres après les avoir descellées , renversant même la bordure pourtant en béton. Tout le monde remarque que chaque été la rivière l'One disparaît derrière un rempart de verdure armée par des tiges épaisses rappelant celles des roseaux. C’est la renouée du Japon qui œuvre ainsi.
Comment agir pour combattre cette invasion ?
Tout d'abord qui doit agir et avec quels moyens sachant que la pousse en cette saison est 5 à 10 cm par jour, que cette plante peut atteindre les 3 m de haut, que la reproduction essentielle se fait par la multiplication de ses rhizomes ce qui la rend difficile à éradiquer! Ce combat sera difficile mais reconnaissons qu'actuellement personne de fait rien.
Tout d'abord la mairie au moins, pourrait agir localement pour protéger les murs avant qu'ils ne soient détruits et non agir quand tout sera démoli. Peut-être couper les tiges non pas en novembre mais plus tôt,  pour que les rhizomes ne prennent de l'importance etc, etc… Le problème grandit et ne rien faire est la pire des solutions.
l'ALVA

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Lauwers | 13 avril 2017 à 20 h 52 min Répondre

On ne peut malheureusement pas faire grand chose face à ce véritable cancer végétal qui est un fléau en Europe si pas mondialement dans les pays au climat analogue au nôtre !! Depuis des années des spécialistes de tous pays cherchent des moyens pour éradiquer cette plante dont les rhizomes sont des tumeurs indestructibles. En plus, le simple fait de manipuler les tiges aériennes accélère leur multiplication !
Bien entendu, ne pas avoir écouté les personnes qui ont tiré la sonnette d’alarme au début de l’invasion, il y a une vingtaine d’années, n’arrange rien et, à présent, que cette plante ultra-invasive progresse vers l’amont de toutes les vallées luchonnaises, qui pourrait avoir une solution miraculeuse ?

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher