Avenir des Thermes de Luchon – Droit de Réponse

 ,

dscn0440

Le 7 juin dernier avait lieu une réunion publique organisée par le maire de Luchon pour expliquer l’avenir de nos thermes. J’y ai assisté et le public était nombreux tant le sujet est vital pour Luchon.

A la suite de cette réunion publique, Paul Tian dans son blog donne hier la parole à J Paul Ladrix, tête de file de l’opposition élue Luchonnaise. C’est à la suite de cette interview que Mme Béatrice Brunet m’interpelle personnellement en m’invectivant .

Voici ci dessous un extrait in extenso de son texte;

Je cite: ” Eric Azémar a pris le contrôle du débat dans une tirade monopolisant, un certain bout de temps toute l'assemblée à travers toute une longue liste de questions qui n'avaient pas lieux d'être puisque les différents éléments du projet avaient été bien clairement développés lors de l'exposé. Toute une longue prise de parole pour, enfin, conclure qu'il s'interrogeait sur la brièveté des échéances du calendrier. Une intervention qui a aura eu pour mérite d'amuser au départ l'assemblée pour finalement sentir une certaine tension et irritation des auditeurs. Une fois de plus Mr Azémar signe là son obsession contradictoire à tous projets salutaires à notre Pays de Luchon.”

Puisque je suis mis en cause personnellement, voici mon “droit de réponse” que, bien sûr, Mme Brunet ne publiera pas, alors je le fais moi même !

Il est vrai que j’ai pris la parole à la fin de l’exposé de M. Le maire pour poser des questions sur ce sujet crucial de l’avenir de nos thermes ! Je pensais, comme tout le monde que c'était justement  un des objectifs de cette réunion citoyenne !

Chacun appréciera à sa juste valeur le respect  que porte Mme  Brunet à l’exercice du débat démocratique .

Voici donc ci-dessous “le flot de mes questions qui n’avaient pas lieu d”être”…. et que j’ai posées au Maire. L’assistance nombreuse confirmera avec moi que je n’ai pas obtenu de réponses claires.

  • Pourquoi avoir choisi le mode de Concession sans avoir évalué d’autres modes de DSP, pourtant couramment utilisés par d’autres stations thermales ?
  • Comment sera évaluée la “qualité” et le sérieux du concessionnaire?
  • Comment sera calculée la redevance que devra verser le concessionnaire à la ville de Luchon ?
  • Comment la ville de Luchon va-t-elle se protéger contre le risque de devoir verser des subventions de fonctionnement au repreneur?
  • Enfin, se donner seulement 6 semaines pour négocier un tel contrat, n’est-ce pas de la précipitation et dangereux pour la ville quand on sait que tous les professionnels disent qu’il faut plusieurs mois pour le faire ? (rappelons que les élections municipales ont lieu dans quelques mois…) 

Enfin, loin d’être “obstructeur”, l’ALVA a toujours prôné une gestion privée pour nos thermes ( voir nos publications en ce sens sur les 5 dernières années !) . L’épisode du Casino dans les Thermes Chambert nous a échaudé et nous serons trés attentifs à ce que ce changement de gestion de nos thermes, (inévitable, obligatoire et vital) tel que l’annonce M. le Maire soit conduit sérieusement et pour le bien de Luchon.

Enfin pour conclure, les participants à cette réunion pourront encore juger du sérieux et de l’objectivité de Mme Brunet qui parle d’un tonnerre d'applaudissements à la fin de la réunion… Il est vrai que les applaudissements sont venus du premier rang de l’assemblée, celui dans lequel se trouvait justement Mme Brunet…. quant au reste de l’assemblée…..

Eric Azémar

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher