France Bleu Occitanie s’interesse à Luchon

 ,

site-casino-bagneres-de-luchon

IL y a quelques jours la Cour des Comptes Régionale publiait son rapport sur la ville de Luchon.

Un rapport qui n’ a, apparemment, pas fini de faire du bruit en ville comme dans les médias…

France bleu Occitanie s'intéresse en particulier au salaire du Directeur des Thermes ainsi qu’à la fréquentation en baisse de l’établissement thermal de Luchon, comme on le lira sur le lien internet ci-dessous ou bien sur la copie complète de leur article qui suit ce même lien.

Pour notre part, comme nous l’avons déjà dit et écrit, nous ferons une analyse claire et précise de la totalité de ce rapport et nous la publierons. Cela servira de base impartiale à l’étude du bilan Ferré et non seulement à corriger le tir mais surtout à proposer un véritable avenir, réaliste mais ambitieux, pour Luchon.

Pour cela, nous avons un an et demi devant nous seulement. Ne nous trompons pas car après il sera trop tard.

Eric Azémar.

lien vers Francebleu Occitanie et texte en suivant:

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/thermes-de-luchon-la-chambre-regionale-des-comptes-prescrit-une-cure-d-amaigrissement-au-salaire-du-1528740057

Dépenses excessives, manque de stratégie, chiffre d’affaire en baisse… La chambre régionale des comptes étrille la gestion des thermes de Bagnères-de-Luchon. Le salaire du directeur pose aussi question. La mairie promet de redresser la barre dès cet été.

La municipalité tente de réorienter l'activité vers le thermoludisme pour faire revenir la clientèle.

La municipalité tente de réorienter l’activité vers le thermoludisme pour faire revenir la clientèle. © Radio France – Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Les thermes se vident

Nous l’avions déjà pointé dans l’Actu éco sur France Bleu Occitanie, les thermes de Luchon ne sont pas en forme. Le chiffre d’affaire a baissé de 3% entre 2012 et 2016. Soit 1 400 curistes en moins sur la même période. La chambre régionale des comptes pointe un manque de compétitivité et d’offre par rapport aux sites concurrents comme Ax-les-Thermes ou Saint-Lary. Mais surtout, le rapport consacre plusieurs pages au directeur des thermes, Pierre Capéran, en poste depuis janvier 2015. Selon les sages, il profite d’une rémunération très (trop) élevée, réglée avec l’argent public puisque les thermes sont gérés via une régie municipale.

 

Une prime de résultat même s’il n’y en a pas…

Le directeur touche 6027 euros brut mensuels dont 1250 euros pour une prime de résultats et c’est là que ça coince : malgré une baisse du chiffre d’affaire, la prime du directeur reste inchangée, ce qui serait illégal. Cette prime devrait être réévaluée tous les ans. Autre manquement relevé : la redevance payée par Pierre Capéran pour son logement de fonction. 88 euros par mois pour un bien dont la valeur locative est estimée à 732 euros. 

Ces informations sont confirmées par le maire de Luchon Louis Ferré. Il s’explique : si le directeur bénéficie d’autant de “largesses” c’est parce que c’est compliqué de trouver quelqu’un pour diriger les thermes. Il faut donc un poste très attractif quitte à franchir les limites de la légalité. L’élu fait son mea culpa :  un nouveau directeur sera nommé le mois prochain

“Destination Luchon”

Le maire de la commune a lancé un projet pour moderniser le site, il s’appelle “destination Luchon”. L’objectif est d’attirer des investisseurs privés.

“Aujourd’hui le modèle n’est plus satisfaisant. Il faut une offre plus large, plus riche et qualitative sur le plan médical. Il faut définir un chemin de soin, moderniser et proposer des produits complémentaires aux cures”. Louis Ferré, maire de Luchon.

Mais pour l’instant les investisseurs sont un peu frileux, le projet de rénovation est donc suspendu jusqu’à nouvel ordre.

 

 

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires

PIGASSOU | 13 juin 2018 à 16 h 33 min Répondre

compte tenu des résultats de fréquentation de ces dernières années , et du manque d’investissement , les investisseurs vont être très prudent.

    Luchon Audeladutemps | 15 juin 2018 à 18 h 25 min Répondre

    De quels investisseurs parlez-vous ???? Comment et pourquoi voulez-vous investir dans une régie municipale ???

Lui | 13 juin 2018 à 12 h 42 min Répondre

Dommage je pense qu’il fallait intervenir un peu plus tôt sachant que vous aviez des personnes très compétentes qui n’arrêtait pas de dire qu’il y avait trop d’abus

    eazemar | 13 juin 2018 à 12 h 53 min Répondre

    Il n’est jamais trop tard….. du moins, nous y croyons et nous y travaillons.

Nadyne Vern - Frouillou | 13 juin 2018 à 11 h 39 min Répondre

Étonnante réaction : au lieu de réviser le salaire à la baisse , on change le directeur …
Prime de résultat = très bien mais ne doit être allouee que s’ il y a résultat … positif .
Ces informations sont hallucinantes .
La première fois que j ‘ ai vu le directeur , en fonction , dans l’ enceinte des thermes, il était vétu plus que cool pour un directeur et surtout , chaussé de pantoufles , enfin de ” chaussures ” assimilable à à des pantoufles et J’ ai trouvé cette image très dynamique 😄😄😄😄 Je ne sais s’ il etait aussi depenaille pour son entretien d’ embauche mais cela aurait dû alerter le comité de sélection .

    eazemar | 13 juin 2018 à 12 h 19 min Répondre

    Vous pensez vraiment qu’il y avait un comité de sélection ?

Pujol | 13 juin 2018 à 9 h 10 min Répondre

Si vous cherchez un directeur pour les thermes je postule !!!!
Je connais bien Luchon et la gestion, tant financière qu’administrative….
Je suis à votre disposition, ville de la Reine des Pyrénées !!

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher