Informer et réfléchir – Thermes

 

luchon thermes

Dans ses délibérations du 16 juin 2015 le Conseil Municipal , entre autres sujets, a délibéré sur la part de financement de la Régie des Thermes (donc de la municipalité indirectement) pour la réalisation des programmes de VALORISATION ENERGIE c'est-à-dire du récupérateur de chaleur à partir des sources chaudes pour économiser une partie des frais de chauffage des thermes essentiellement l'hiver.. Les calculs les plus optimistes montrent que cette opération sera rentable d'ici…. 15 ans !! Voici la décisions du financement de ces travaux.

La régie doit financer la part des travaux restant à sa charge suite à la réalisation des programmes de Valorisation énergie des Thermes

  • Pour se faire , il a été décidé de souscrire auprès de la Caisse d' Epargne, un emprunt sur une durée de 15 ans d'un montant de 274.000 euros.
  • Pour se faire il a été décidé de souscrire auprès de la Caisse d' Epargne, un emprunt sur une durée de 2 ans d'un montant de 767.000 euros
  • Pour se faire, il a été décidé de souscrire auprès de la Caisse des Dépôts et Cosignations, un emprunt sur une durée de 20 ans d'un motant de 896.655 euros.

 

Au total la mairie va emprunter 1.937.655 euros pour un système non indispensable pendant que les bâtiments de l'ensemble des Thermes atteignent un niveau de vétusté jamais égalé… Alors pourquoi cette priorité peu ou pas soutenue par les pouvoirs publics ? Quelles justification peut nous donner M. le Maire ? La seule que nous ayons entendue est un discours prétendant qu'il est le seul depuis toujours a dépenser autant pour les thermes… oubliant par exemple les travaux réalisés sous la Municipalité Rettig :

  • La rénovation de l'ORL,
  • Le forage F9
  • La toiture
  • La rénovation de la salle de conférence
  • L'achat de baignoires
  • La rénovation de la salle des soins
  • Le vestiaire du vapo
  • La VMC
  • L'entretien hivernal qui ne se fait plus

 

Notons le vocabulaire :  «financer la part des travaux restant à sa charge » comme si les travaux étaient réalisés alors que rien n'a été entrepris…

Michel Cadet

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher