Mise au point.

 ,

site-casino-bagneres-de-luchon

En lisant les dernières déclarations du maire de Luchon à la Dépêche du Midi (éditions du 29 et du 30 mars 2018), nous constatons que Louis ferré reprend à son compte la bonne vieille méthode de communication dite de « Victimisation », si chère à Ségolène Royal : Ce n'est pas de ma faute, c'est la faute aux autres !

Ainsi, d'après Mr ferré, sans qu'il ose nous nommer, c'est de la faute de l'ALVA, s'il y a du retard dans la réalisation d'un casino dans les Thermes Chambert.

En effet, la mairie qui a emprunté 1 million d'euros, il y a deux ans déjà….. pour faire faire les travaux s'aperçoit aujourd'hui qu'il faut rembourser cet emprunt ! et que cela coûte de l'argent ! Il parle de « politique d'obstruction » de notre part.

Je lui rappelle donc que la pétition que nous avons organisée en mai 2016 (!) a recueilli plus de 750 signatures contre ce projet.

Je lui rappelle que cette atteinte à la structure de notre outil de travail principal à Luchon (l'établissement thermal) ne fait pas partie de son programme électoral.

Je lui rappelle aussi que les thermes de Luchon ne lui appartiennent pas, pas plus qu'ils n'appartiennent à La Société Française de Casino. Ils appartiennent aux Luchonnais qui ont le droit de s'exprimer à ce sujet, il me semble.

Je lui rappelle surtout qu'il devrait en premier lieu se plaindre au préfet lui-même de faire obstruction à son projet de casino car nous attendons toujours (et depuis octobre 2017 !!!) l'autorisation préfectorale pour l’ouverture de ce casino !

Il devrait aussi et surtout s’en plaindre à lui même car le permis de construire pour ce casino n’a été demandé qu’en 2017  et délivré par la mairie de Luchon à la Mairie de Luchon  en novembre 2017 !

Le maire aurait donc emprunté un million d'euros sans avoir l'autorisation préfectorale ni même le permis de construire …..et il nous accuse de ce retard ?

De qui se moque-t-on ?

Et ne parlons pas de l'autorisation obligatoire de la Commission nationale des Jeux qui doit aussi donner son accord à cette ouverture de Casino….

N'est-ce pas ainsi « jouer à la roulette » que de lancer des emprunts sans savoir où on va ? 

Et comment nommer cette obstination aveugle à conduire un tel projet avec une société qui connait des difficultés pour le moins importantes (je ne parle que de la dette en cours de la société SFC…)

Et ce Bâtiment Chambert, désaffecté (selon les propres mots du maire), abandonné ! Ne vaudrait-il pas mieux consacrer ce fameux million à le rénover en partie et accroître ainsi l'attractivité de nos thermes qui sont bien mal en point ? Et la pour la partie Rhumatologie, quels sont les investissements, les améliorations, les mises a niveau, … prévus ?

Je rappelle à Mr le Maire, qui est aussi le Président de la Fédération des Stations thermales d'Occitanie (sic) qu'un curiste dépense en moyenne 2.000 euros pendant son séjour de 18 jours. Je lui rappelle que nous avons perdu 2.000 curistes en neuf ans…. Calcul douloureux, facile à faire ……

Ne serait-il pas temps, alors que le thermalisme est partout en plein essor (voir LVA 13 qui récapitule les statistiques des stations thermales Occitanes), de faire des travaux de rénovation de nos Thermes plutôt que les réduire à grand frais pour y bricoler un casino à la survie hasardeuse ? Ne serait-il pas temps de se donner les moyens de faire venir davantage de curistes plutôt que de constater, année après année, la baisse de fréquentation thermale à Luchon et, sans doute aussi, d’en accuser les autres…. ?

Il est bien temps, en effet, de faire conduire une étude (une de plus !) appelée Destination Luchon telle qu'elle est annoncée par M Le Maire dans sa dernière déclaration du 30 mars à la Dépêche du Midi ! Qu'a-t-on fait depuis 9 ans ?

Est-ce ainsi que la mairie de Luchon est gouvernée ?

On va à l'aveuglette et on change de direction seulement quand on a heurté le mur ? Heureusement des caméras de surveillance vont bientôt nous aider à éviter les murs…

Dans un article prochain nous reprendrons les annonces de M. Ferré en ce qui concerne le budget municipal 2018. Chiffres à l'appui nous éclairerons le lecteur sur les propos de M. Le Maire tels qu'ils sont rapportés par la Dépêche du Midi dans ces deux articles …. en particulier en ce qui concerne les hausses d'impôts locaux et les baisses de dépenses de la Mairie…..

Eric Azémar

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

RIOS Louise | 13 avril 2018 à 18 h 01 min Répondre

l’actualité pour M.Ferré ce ne sont plus les îles…ce serait un poste à Paris, et une nouvelle candidature à la mairie….

Thiebaut | 11 avril 2018 à 17 h 03 min Répondre

A l’attention de Mr le maire.

Mr le maire,
“Victime”, voici ce qui vous caractérise.
Une pauvre victime qui rejette ses torts sur d’autres personnes.
Vos élu(e)s vous quittent, les habitants désertent la ville, les commerçants cherchent à vendre leurs biens, vos dettes donc nos impôts explosent, ect… Et tout ceci de la faute des autres.
Et tiens, si nous parlions de votre déclaration à la dépêche du Midi (du 29 et 30 mars 2018)???
Le projet du casino au pavillon chambert prend du retard? C’est la faute de l’alva!
Pourtant ce n’est pas vous qui avez fait un emprunt d’1 millions d’euros il y a 2 ans pour y faire des travaux (inexistants)?
Rappelons donc aux personnes que vous n’aviez ni permis de construire, ni autorisation préfectorale, et donc fait un emprunt qu’il faut rembourser sans aucun réel projet. Mais où est donc cet argent?
Alors, d’après vos dires à 2 balles, la “politique d’obstruction” de l’alva à votre projet est totalement infondée.
Et entre nous, après 750 signatures pour une pétition contre ce projet, sur 2500 habitants, la calcul est rapide à faire, soit 1/3 de la population luchonnaise.
C’est donc à vous le maire d’assumer vos échecs dû à vos décisions immature et incompétentes.
Ceci dit, il est facile pour vous de faire en sorte de bien sombrer la ville de dettes et de projets débiles avant de fuir sur votre île.
Après une soi disante “politique d’obstruction”, la lâcheté par la fuite.
Au final, une décision probablement sage!

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher