Rapport d’activité 2016 du conseil départemental de la Haute-Garonne:

 ,

agenda luchon

Le mardi 7 novembre 2017, le président du conseil départemental de la Haute-Garonne a présenté aux élus, agents et socio-professionnels de la communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises le bilan de l’action menée en 2016.

 

Il a insisté sur :

  • La laïcité et le respect des valeurs de la République ;
  • La solidarité départementale à l’heure où les fractures sociales tendent à s’accentuer surtout dans des territoires comme celui de la communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises où l’économie souffre particulièrement ;
  • La résolution de la fracture numérique avec la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique et la création d’un syndicat numérique destiné à établir une DSP au profit des opérateurs de téléphonie en vue de couvrir l’ensemble du département par voie de fibre. L’opérateur sera choisi fin 2018 pour de premiers raccordements à réaliser en 2019. Le développement des technologies 4G et ADSL est également prévue dans des lieux particulièrement isolés. Certaines communes de la communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises sont concernées.
  • La protection de l’environnement et la valorisation de la richesse de notre biodiversité. Ceci passe par le développement d’une agriculture propre, la protection des espaces naturels sensibles et la préservation des ressources en eau.

 

Il a également apporté des précisions sur les aides financières apportées par le conseil départemental à différents dossiers en cours portés par les communes de la  communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises :

  • Restructuration des stations de ski Hautes-Garonnaises (audits en cours) ;
  • Reconstruction du pont Lapadé et des ponts de Ravi (ultérieurement);
  • Financement à 50% de la maison de santé de Cierp-Gaud ;
  • Plan de résorption des zones blanches (téléphonie et internet) concernant certaines communes isolées de la circonscription.

 

BUDGET du conseil départmental :

      –    Solidarité départementale : 573 739 272 €

  • Enfance et jeunesse : 143 708 123 €
  • Education et équipements scolaires : 105 028 044 €
  • Développement économique (aide aux entreprises) : 1 401 693 €
  • Logement : 16 816 972 €
  • Développement des territoires : 127 395 952 €
  • Tourisme, sport et culture : 21 285 973 €
  • Protection de l’environnement : 20 171 635 €
  • Sécurité des biens et des personnes : 49 540 937 €
  • Fonctionnement : 620 264 420 €

TOTAL : 1 679 353 021€

 

2 points attirent l’attention dans ce budget :

  • 1) La faiblesse des crédits consacrés aux aides aux entreprises ;
  • 2) Le montant élevé des crédits consacrés au fonctionnement de cette institution.

       

Pierre Fourcadet.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Cadet Michel | 19 novembre 2017 à 11 h 26 min Répondre

Si vous comptabilisé toutes ces dépenses vous atteignez la somme de 1, 659 milliard !! et vous constatez que le fonctionnement de cette noble institution représente 37% des dépenses… N’y aurait-il pas là un poste où les économies devraient être réalisées de toute urgence?Pour moi le réponse ne fait aucun doute!!
Michel Cadet

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher