Tribune libre de février 2016

 , , ,

luchon casino neige fevrier

Les réactions aux propos tenus par Mr le Maire lors de sa dernière réunion publique du 14 janvier dernier ont été nombreuses. Certains y voient de la polémique alors qu'il s'agit surtout d'une véritable inquiétude de la population pour l'avenir de notre ville.

L'ALVA ne souhaite pas ajouter à la polémique mais simplement donner ici son point de vue sur les principaux sujets abordés pendant cette réunion.

SUPERBAGNÈRES.

Le site Luchonmag.com a interviewé l'ALVA avant cette réunion publique du 14 janvier. Nous y donnions une analyse rapide de ce qui s'est passé en 2015. Superbagnères fait partie de cet interview qu'on peut relire en cliquant sur le lien suivant : Interview d’Eric Azemar (Président de l’ALVA)

Nous ne nions pas le manque de neige naturelle pour l'hiver 2015/2016….. nous pensons cependant  que Superbagnères est globalement mal gérée : la situation économiquement catastrophique de la station aurait pu être anticipée, dés le début de la saison comme depuis quelques années en  installant, par exemple, une usine à neige capable de faire face au manque de neige naturelle..

Les aléas climatiques existent et ils sont dangereux pour les finances publiques. Mr le Maire n'aurait jamais du dire dans la Dépêche, en 2015, qu'il comptait sur deux saisons d'enneigement exceptionnel pour financer le nouveau télésiège…. C'était un pari fait avec l'argent public.

Rappelons aussi brièvement, l'avis que donnait la Cour des Comptes Régionales sur les stations de ski pyrénéennes : il faut absolument qu'elles se diversifient, été comme hiver, si elles veulent survivre…….

LES THERMES.

Il y a beaucoup à dire sur ce qu'a énoncé Mr le Maire lors de cette réunion !

D'abord, dire que les thermes rapportent de l'argent à la ville est une affirmation sérieusement menacée par la chute de leur fréquentation.

La ville a reçu 670.000 euros des thermes en 2015. Après une baisse de fréquentation de 600 curistes, les thermes pourront ils encore verser cette somme en 2016 sans se mettre en danger ? N'avons nous pas déjà atteint le seuil de rentabilité de l'établissement Thermal avec cette baisse importante de fréquentation ?

Malgré ce constat de perte de fréquentation, fait depuis des années, aucun travail de rénovation n'est commencé ni même budgétisé ! !! ….seuls des travaux de récupération d'énergie ( qui ne seront terminés qu'en 2018…) sont lancés !

Et que penser des affirmations, parues dans Luchon Actualités de décembre 2015, décrivant de multiples améliorations pour 2016 qui à ce jour n'ont pas reçu le moindre début de réalisation alors que l'ouverture de la saison thermale 2016 se fera dans quelques semaines seulement…..

Enfin, il est fondamentalement faux de dire que les capitaux privés, tant nécessaires pour relancer nos thermes, ne sont pas là….ou ne sont pas intéressés par nos Thermes.

Nous publierons bientôt plusieurs  articles spécialement consacrés à ce sujet crucial.

Par contre, il est vrai de dire qu'ils ne viendront pas à Luchon si on les y attend les bras croisés….

LE CASINO.

L'ALVA se réjouit que la mairie soit en rapport avec un éventuel repreneur et espère que les discussions entre la mairie et ce repreneur ne vont pas durer trop longtemps….

Si les rumeurs, combattues par Mr le Maire, sont avérées, qui du repreneur ou de la mairie aura la charge de rénover la partie du pavillon Chambert qui serait consacrée aux Jeux de hasard ?

On peut  demander par ailleurs l'intérêt, comme la légalité, d'installer un casino dans des bâtiments thermaux… alors que nous avons déjà un casino….

Installer un casino dans le Pavillon Chambert n'est pas pour l'ALVA une solution acceptable.

L'ALVA souhaite que Luchon retrouve au plus vite, et dans des conditions réalistes, un véritable casinotier pour faire revivre notre casino prestigieux.

L'INQUIÉTUDE…

Enfin, il semble que cette réunion que les commerçants de la ville avaient demandée au Maire ne leur a pas apporté les réponses qu'ils attendaient. Ils restent donc frustrés et plus qu'inquiets ; ils attendent une réunion avec Mr le Maire où leurs problèmes spécifiques puissent être abordés autour d'une table ronde.

L'ALVA continuera de toutes façons son travail d'analyse et de propositions.

E Azémar.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher