Un exemple de communication municipale.

 ,

site-casino-luchon

Après le magnifique exemple de langue de bois, ou de verbiage creux et ronflant que nous a récemment livré le dernier Président en exercice de la Communauté de Communes du Pays de Luchon, tel que nous en rendions compte il y trois jours ; voici aujourd'hui des extraits des propos tenus par M. le Maire de Luchon lors de la cérémonie des vœux, propos retranscrits dans les colonnes de la Dépêche du midi. Précision : il s'agit des vœux du maire pour l‘année 2017. Il y a donc plus d'un an :

 

  • « L'ouverture du casino tient une place importante parmi les plus gros projets de la ville cette année…
  • Le nouveau casino sera installé dans une partie désaffectée des thermes Chambert. Dans un bâtiment assaini, adapté à un casino moderne…
  • Les travaux ont été prévus pour s'achever en mai ou juin, pour une inauguration du casino avant l'été 2017. Toutefois, en ce début d'année, la date d'ouverture du futur établissement de jeux n'est pas encore déterminée. Il semble qu'il y ait eu du retard dans le commencement du chantier, prévu en octobre 2016…
  • La ville a investi gros dans l'implantation de ce nouvel établissement de jeux. Un financement à hauteur de 1 million d'euros la première année et de 450.000 euros la deuxième année…. Le nouveau casino va disposer au début de 50 machines à sous….

 

On notera un style journalistique plus accessible que celui du Président de la communauté de communes mais, malheureusement, la clarté de cet exposé vieux d'il y a plus d'un an, met cruellement en lumière le même contenu vide et la déformation de la réalité :

  • Quels sont « les plus gros projets de la ville pour 2017 » ? Qu'a-t-on vu comme réalisation importante à Luchon l'an dernier ?
  • Les thermes Chambert sont « désaffectés », lit-on ! On lit aussi qu'il faut assainir le bâtiment….
  • « Il semble qu'il y ait eu du retard dans le commencement des travaux »… Ah bon ? Parce que le permis de construire a été obtenu à la date de parution de l'article ?

 Précisons ici, qu'à la date de parution de cet article, le permis de construire n'a même pas été déposé ( il ne le sera qu'un an plus tard !) On comprend mieux ainsi que le projet ait pris du « retard » ; précisons encore que l'enquête publique, obligatoire pour un tel projet, n'avait même pas encore été conduite. Cela en dit long sur la volonté du Maire d'en faire cas, qu'elle soit positive ou négative ! Il est vrai que l'avis du Commissaire enquêteur sera défavorable, alors autant prendre les devants !

  • Enfin, on apprend que la ville va investir 1.450.000 euros pour transformer les thermes Chambert en casino et qu'il y aura 50 machines à sous au début… Alors que le projet déposé déposé quelques mois plus tard et qui sera soumis à l'enquête publique de juillet 2017 ne parle plus « que » d'un investissement de 1 million pour la ville et que le nombre de machines à sous, au début, est de 40 …..

N'osons pas de parallèle avec les 20 emplois promis lors de ces vœux ni avec le montant du produit des jeux dont bénéficiera la mairie !!!

 

Ce n'est plus de la langue de bois c'est de l'enfumage ou des propos de marchand de rêve.

Notons enfin qu'au moment ou ces lignes ont paru dans la Dépêche, en janvier 2017, le préfet de la Haute-Garonne n'avait pas fait connaître sa position, favorable ou défavorable, à ce projet. Un avis préfectoral pourtant indispensable à sa réalisation.

En janvier 2018, il ne l'a toujours pas fait….. et, nous de notre côté, nous avons entamé une action en Justice devant le tribunal administratif de Toulouse pour «  abus de pouvoir ».

Eric Azémar.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher