Un premier bilan de la saison thermale 2017

 ,

010022

Ainsi c'est presque officiel, notre saison thermale 2017 se solde par une perte de 280 curistes….

Vous le savez, LVA 11, la revue trimestrielle de notre association, est paru mi octobre.
Ce numéro est principalement consacré au thermalisme.
Il est en vente à tous les points presse de Luchon et à Intermarché. On peut également s’abonner ou le commander via notre site internet:

Notre association qui a l'ambition d'arrêter le déclin continu de Luchon par la relance du thermalisme, notre seul poumon économique, a perçu depuis longtemps la décadence de nos thermes. C'est pourquoi nous avons mis l'accent sur le thermalisme et nous continuerons à la faire.
Le Conseil National des Etablissements thermaux vient d’estimer la hausse de fréquentation des stations thermales françaises à + 2.5 % en 2017.
Nous serons donc à Luchon une des rares stations a connaître , encore une fois, une perte de fréquentation !
Rappelons que depuis 209 nous avons perdu 1137 curistes ( 12.821 curistes en 2009 pour 11.684 curistes en 2016), soit une perte de fréquentation de 9 %
Pour 2017 ce sera donc une perte additionnelle de 2.5 %…; exactement l’inverse de ce qui se fait dans le reste de la France !!!

Encore une baisse et nous passons probablement en dessous du seuil de rentabilité de l'établissement thermal….

Il est urgent, pour la survie de Luchon de changer de système…
Rendez vous en 2020… ou peut-être même avant…..
En attendant, lisez LVA 11 et rejoignez-nous dans notre volonté de renverser la vapeur et de sauver notre économie locale.

Entre 2009 et 2016, la fréquentation des stations thermales françaises a progressé de 20.6 %…
Dans le même temps, Luchon,a perdu 9% de ses curistes soit 1.137 curistes.

Il est estimé au niveau national qu’un curiste dépense en moyenne 2.000 euros pour et pendant sa cure
Je vous laisse calculer la perte de revenus annuels que cela représente pour l’économie de Luchon….
Pour 2017, cette perte de 280 curistes implique une perte de revenus de 560.000 euros pour l’économie globale.
Je vous invite à nouveau à lire LVA11…

Les seuls investissements qui ont été réalisés dans les thermes depuis de nombreuses années s'élèvent à trois millions d'euros ; ils concernent uniquement des travaux faits pour la récupération de chaleur des eaux thermales.
On ne voit pas comment ces travaux vont inverser la tendance de fréquentation…
Comme l'écrivait il y a quelques jours un lecteur du site Luchonmag.com :

« Qu’on le veuille ou non, il faut se poser sérieusement la question de la privatisation des thermes.
Le constat est sans appel : la gestion actuelle ne permet pas de donner à l’activité thermale luchonnaise le dynamisme nécessaire.
Il faudra oublier les postures idéologiques pour aborder la question d’une manière dépassionnée et factuelle .

La gestion d’un établissement thermal est un véritable métier . Ce n’est plus celui d’une commune .
Il faut créer une dynamique d’investissement et des emplois directs.

La délégation au privée est un modèle économique qui est désormais de mise dans la quasi totalité des villes thermales qui voient leur activité se diversifier et se dynamiser ».

 

Ainsi, à l'intérieur de notre association comme à l'extérieur de celle-ci, l'appel au changement profond pour nos thermes est réel…… il doit passer d'abord par un changement d'équipe municipale.

Vous le savez, nous y travaillons aussi…..

Eric Azémar

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Monique GERME | 12 novembre 2017 à 0 h 19 min Répondre

Reveillez vous commercants …. habitants de Luchon….aidez Eric Azemar et son equipe qui avec courage veulent faire revivre cette station thermale que j’ ai connu il y a des annees en plein essor …..Je n’y habite pas mais lisant par hasard cet article donnant le nombe de curistes que cette station perd d’annee en annee ou l’on parle de plus en plus des bienfaits de ces cures….je souhaite que d’ici 2020 cette belle station puisse renaitre

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher