Une future Société d’Economie Mixte (SEM) bien fragile

 

grand hotel à superbagneres
Lors du Conseil Municipal du 16-09-2016 Mr le Maire développa les conditions de la création, de la future SEM qui devrait prendre en charge, courant 2017, la gestion de la station de Luchon-Superbagnères. Le capital, indispensable, apporté par des établissements publics (minimum 55%) se conjugue avec des fonds d'origines privés. Le choix de la mairie est de collecter un capital de 700.000 euros .
La répartition de cette somme :
  • 265.000 euros pour le SIGAS
  • 120.000 euros pour la C.C.P.L.
  • 315.000 euros de fonds privés
Problème : dans le budget du SIGAS cette somme n'est pas disponible !
Mr le Maire propose alors que la moitié de cette somme soit supportée par parties égales par les trois communes titulaires du SIGAS soit 44.166 euros pour chacune. Le Conseil Municipal vote alors dans la foulée cette dépense . (Peut-être budgétisée dans la rubrique des dépenses exceptionnelles?). Cette proposition demande l'approbation des deux autres communes concernées ! Rappelons que lors de la même séance  le C.M. a voté 694.166 euros de participation au budget du SIGAS . (Ces 44.166 euros s'ajoutent donc à cette somme)
Par contre pour les 50% restant, de la somme de 265.000 euros, MYSTERE ? Un emprunt ? Ce qui serait curieux pour créer un capital….D'autant que le SIGAS a emprunté 3,92 millions pour le Télésiège débrayable auquel s'ajoutent un autre emprunt de 2,1 millions pour éponger le déficit d'une saison 2015-2016 calamiteuse.
Où trouver ces 132.000 euros manquant ?? Le discours officiel de Mr la Maire est le suivant : « le SIGAS devrait équilibrer ses comptes au 31-12-2016 grâce a des rentrées d'argent tardives et si décembre présente un bon mois en taux de fréquentation !! »
Enfin la CCPL s'engage à verser à la SEM 120.000 euros. Cette somme est budgétisée dans le chapitre investissements.
Pour terminer que valent 700.000 euros de capital disponible quand on les compare aux 2,1 millions de déficit de la saison 2015-2016 !!
Prions le ciel – pardon – la nature (laïcité oblige), que la neige soit au rendez-vous dès novembre (ouverture programmée le 2 décembre), qu'elle tombe en quantité mais pas trop, pas les week-ends, ni en période de vacances, que le beau temps soit au rendez-vous, que le téléporté ne tombe pas en panne….. et tout ira bien.
Michel Cadet

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

AGENDA

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher